Français English 

Notre philosophie





" Croire à la terre, respecter son futur" " Respecter le terroir et en exprimer toute son originalité " ajoutons-nous, à sa suite.

Nous privilégions une agriculture raisonnée, sans aucun artifice utilisé pour modifier le goût authentique de chacun de nos vins ; nous observons, étudions, entrons dans l'intimité de chaque parcelle pour qu'elles nous livrent leurs points forts et leurs points faibles.


On peut ensuite imaginer le style de vin à produire, puisque nous savons quelle parcelle va apporter l'élégance, la structure, la finesse, le charme, le fruité … "


    
A  la vigne :

  • Travaux "en vert" (éclaircissage et  effeuillage minutieux pour contrôler les rendements et obtenir une parfaite maturité) menés en fonction des caractéristiques propres de chaque millésime : climatologie, rendement, vigueur de la vigne.
  • Gestion parcellaire du vignoble : nous adaptons l'entretien des sols et le mode de conduite viticole à l'identité de chaque parcelle  existante et à planter
  • Toutes les nouvelles plantations subissent un audit technique, afin de proposer un matériel végétal (cépage et porte greffe) sur mesure adapté au  terroir .

Click to zoom the image    
  • Entretien du sol en lien avec la vigueur parfois variable de la vigne et des problèmes localisés d'érosion et/ou de compaction (enherbement et/ou travail du sol)
  • Culture sans insecticides avec labour mécanique,  pour éviter également les herbicides.
  • Vendanges à la main  pour les grands vins, et vendanges mécaniques pour les jeunes vignes vigoureuses de Lalande de Pomerol.
Click to zoom the image    

L'extraction des tanins, comme la durée de cuvaison sont adaptées à l'observation des paramètres viticoles du millésime : pas de règle est notre règle.
  • Vinification parcellaire: extraction et durée de cuvaison adaptées aux qualités intrinsèques de chaque parcelle (élégance, structure, finesse, fruité, fraîcheur…); rigueur des sélections.
  • Extraction douce par la mise en œuvre d'une vinification où les raisins ne sont pas foulés et arrivent entiers en cuve.


  • Emploi modéré de bois neuf, pour laisser le terroir s'exprimer, et mettre en avant le fruité du vin. (30 à 50% de barriques neuves en moyenne chaque année)
  • Élevage sur lies, pour renforcer la sensualité caractéristique des vins, harmoniser les prises de bois, enrichir le vin en gras, le rendre plus moelleux.
  • Utilisation du soufre limité: les lies, très réductrices, protègent le fruit ; les vins sont ainsi encore plus naturels et digestes.